Sélectionner une page

apprendre à économiser

Vous avez compris depuis longtemps la nécessité de faire des économies. Mais il faut reconnaitre que réussir à en faire n’est pas très évident, même si c’est de la plus haute importance. Vous avez sans aucun doute besoin d’apprendre à économiser. Mais comment y arriver ? Nous vous donnons 7 conseils qui vous aideront sans aucun doute.

Apprendre à économiser en prenant des mesures

Il est important de prendre le temps de réfléchir en long et en large à votre situation. Si vous avez un véritable problème pour réaliser des économies, mais que vous ne le reconnaissez pas, il vous sera difficile d’établir la stratégie qui vous permettra d’apprendre à économiser. Demandez-vous : Comment est-ce que je considère l’argent ? M’arrive-t-il de faire des dépenses de manière impulsive ? Les réponses que vous donnerez devraient vous permettre, si elles sont franches, de faire le nécessaire pour économiser plus facilement.

Vous avez certainement entendu parler du fait qu’il faut établir un budget. Et vous l’avez fait. C’est déjà un très grand pas que vous avez pu franchir. Mais l’établissement d’un budget sera inutile si vous ne le respectez pas. Faites-vous violence pour respecter ce que vous avez décidé. Si vous arrivez petit-petit à suivre rigoureusement vos résolutions, il vous sera de plus en plus simple de réaliser des économies. Apprendre à économiser passe donc forcément par là.

Mettez de la rigueur dans ce que vous faites. Ne faites pas de dépenses folles sous le coup d’une impulsion quelconque. Cela pourrait jeter par terre toutes les résolutions budgétaires que vous aviez prises.

Se fixer des objectifs raisonnables

Pour une personne qui est en train d’apprendre à économiser, le processus doit se faire par étapes. Pour cela, commencez avec des objectifs assez raisonnables, qu’il vous sera plus ou moins facile d’atteindre. Vous pouvez, par exemple, décider que le premier mois vous épargnerez 100 euros, histoire de voir comment tout cela fonctionne pour vous. Au fur et à mesure, vous verrez s’il est nécessaire ou possible de faire mieux.

Il est important de le faire pas à pas et de faire preuve de souplesse pour ne pas vous sentir découragé et en déduire que vous n’y arriverez jamais.

Apprendre à économiser sans céder au découragement

Il est facile de laisser place au découragement, parce que les choses ne se passent pas exactement comme vous l’auriez voulu. Vous pourriez vous mettre à penser qu’économiser n’est pas pour vous et que c’est trop difficile. Donnez-vous des raisons solides d’apprendre à économiser et de réussir à le faire véritablement. En vous rappelant les avantages que vous aurez à économiser, vous serez davantage motivé et vous ne baisserez pas les bras aussi facilement.

Conseil pour économiser : ne remettez pas à plus tard

De nombreuses personnes qui prennent la décision d’apprendre à économiser ont peur de se lancer et finissent par ne jamais commencer. Ne remettez pas à plus tard. Commencez tout de suite. Adoptez rapidement les bonnes habitudes essentielles pour pouvoir économiser. Sinon les motifs pour ne pas commencer continueront de s’accumuler.

Choisir ses fréquentations

Apprendre à économiser n’est pas la tâche la plus facile qui soit, surtout si vous avez évolué dans un environnement dans lequel l’argent était dépensé sans trop de calcul. Si vous avez des amis qui ne vous incitent pas à dépenser raisonnablement quand vous sortez faire les boutiques, soyez sûr que vous aurez beaucoup de mal à contrôler vos dépenses et donc à économiser.

Sortez donc avec des amis qui savent gérer leurs dépenses de manière raisonnable et qui vous inciteront à faire pareil. D’ailleurs, vous pouvez vous tourner vers eux pour demander des conseils, de manière à apprendre à économiser de l’argent. Vous pouvez même leur demander d’attirer votre attention s’ils trouvent que vous exagérer dans vos achats.

Analyser sa situation

Apprendre à économiser implique aussi de savoir comment les choses se passent chez soi de manière à éviter le gaspillage. Si vous avez tendance à allumer toutes les lumières aussitôt que vous êtes à la maison, pensez à changer cette habitude qui vous fait perdre des dizaines d’euros chaque mois. Ne consommez l’électricité que dans les pièces utilisées. Dans celles où il n’y a personne, éteignez les sources de consommation d’énergie. Apprenez à cuisiner exactement ce que vous pouvez manger et éviter au maximum de jeter la nourriture.

Si vous avez des enfants, il est nécessaire de leur apprendre à économiser à eux aussi. Les enfants apprenant mieux par l’exemple, soyez exemplaire. Montrez-leur qu’il faut dépenser ses ressources financières avec sagesse de manière à pourvoir en mettre de côté.

Si vous habitez loin de votre lieu de travail ou de l’école de vos enfants, il faudrait peut-être penser à chercher un domicile plus proche pour économiser les frais de carburant. Voici le témoignage d’un internaute : « Avant, j’habitais à 60 bornes de mon lieu de travail et j’y allais en voiture. Ça faisait 120km par jour aller-retour. […] Je faisais ce trajet 5 fois par semaine. Sur un an (sans compter les 5 semaines de vacances) ça représentait quand même 2352 € ! »

Economiser en prenant le taureau par les cornes

Si vous attendez d’avoir fini toutes vos dépenses pour mettre de l’argent de côté, vous ne réussirez jamais à économiser le moindre centime. Prenez donc des dispositions pour que la somme que vous avez décidé d’épargner chaque mois le soit bien avant la fin de vos dépenses. Vous pouvez ouvrir un compte spécial dans lequel, à date précise, le montant à épargner sera viré automatiquement. Si vous ne pouvez pas procéder par virement à cause de la nature de vos revenus, faites un programme très bien ficelé pour aller verser le montant décidé à la banque.

Apprendre à économiser réclame des efforts constants et beaucoup de discipline. N’hésitez donc pas à demander de l’aide si vous avez l’impression que vos efforts ne sont pas autant couronnés de succès que vous l’auriez souhaité. Les bonnes idées d’autres personnes peuvent vous aider à atteindre vos objectifs.