Sélectionner une page

Dépense imprévue, retour des vacances, crise financière… personne n’est à l’abri des fins de mois difficiles. Le portefeuille qui se fait léger et le frigo qui se vide, on a tous connu ça au moins une fois dans notre vie. Certes, c’est une situation difficile à vivre. Néanmoins, ce n’est pas impossible à surmonter. Voici des astuces qui vous aideront à arrondir vos fins de mois.

Fins de mois difficiles : ne dramatisez pas

Vous avez du mal à joindre les deux bouts ? Ne vous alarmez pas. Gardez à l’esprit que vous n’êtes pas le seul à vivre cette situation. D’après les sondages, des millions de Français, qu’ils gagnent des revenus modestes ou non, connaissent les fins de mois difficiles. Ainsi, la première chose à faire est de relativiser.

Ne paniquez pas. Dites-vous qu’il n’est pas impossible de sortir de cette situation et d’améliorer votre style de vie, à condition bien évidemment de réagir le plus vite possible. Si vous êtes en train de lire ceci, c’est que vous avez déjà fait un bon pas en avant. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à prendre connaissance de ces conseils pour mieux gérer votre argent. Découvrez également dans cet article différents moyens pour obtenir un complément de revenus.

Faire un bilan de la situation

Fins de mois difficiles - bilan

La première chose à faire est de faire un bilan de la situation. Vous ne pourrez pas réagir sans connaître la cause de vos ennuis financiers. Pourquoi cela vous arrive-t-il ? Est-ce que c’est la première fois que vous avez du mal à joindre les deux bouts ? Y a-t-il eu un évènement particulier qui pourrait expliquer vos difficultés ? Avez-vous dépensé plus que ce qu’il ne faut ce mois-ci ?

Une fois que vous aurez trouvé l’explication à votre problème financier, revoyez vos dépenses du mois. Classez-les par catégories afin d’identifier la catégorie la plus dépensière.

Quelles sont vos priorités ?

Quand tout semble enfin clair dans votre tête sur ce qui a pu déclencher vos ennuis financiers, réagissez rapidement pour réduire vos dépenses. Pour cela, revoyez vos priorités.

Beaucoup de ménages consacrent plus de la moitié de leur budget mensuel aux loisirs. Oubliez donc les voyages, les sorties et le shopping pour un moment. Donnez la priorité aux dépenses incontournables à la maison comme l’alimentation, le carburant, l’électricité, l’écolage des enfants, etc.

Si vous n’êtes pas encore prêt à faire une croix sur vos loisirs, apprenez à vous divertir en dépensant moins. Plutôt que d’aller au cinéma, louez un film, par exemple.

Faire ses comptes

Pour sortir d’une fin de mois difficile et ne plus le revivre, apprenez à faire vos comptes. Il est important de connaître l’argent qui entre et qui sort de votre foyer chaque mois pour savoir si votre style de vie est bien adapté à vos gains. Dressez un tableau où figurent vos revenus et vos dépenses.

Dans une colonne, notez votre salaire et les autres revenus que vous percevez (rentes, intérêts, primes, indemnités…). Faites le total.

Dans une autre colonne, calculez toutes vos dépenses. Faites la somme de toutes vos charges fixes (nourriture, loyer, énergie). Ajoutez-y les taxes, les primes d’assurances, les cotisations sociales, etc. Consacrez une part de votre budget aux frais de réparation et aux amortissements de vos appareils domestiques. Enfin, pensez à mettre de coté un peu d’argent pour les dépenses imprévues comme les cadeaux, les sorties ou autres petits loisirs.

Faites la soustraction et analysez votre situation financière du mois. Vous n’avez pas besoin d’être un comptable ou un analyste financier pour déduire si vous allez pouvoir vous en sortir financièrement ou non. Si vos dépenses sont supérieures à vos recettes, c’est le moment de se serrer la ceinture. Déterminez ce qui est vraiment essentiel. Sacrifiez certains besoins momentanément s’il le faut. En ce faisant, vous allez éviter les découverts bancaires et la multiplication des problèmes financiers.

Fins de mois difficiles : maîtrisez d’abord vos dépenses

Cela fait quelques mois que vous enchaînez les fins de mois difficiles ? Il est temps de dire « stop ». Voici quelques stratégies qui peuvent vous aider à éviter les fins de mois difficiles.

Quels sont vos besoins réels ?

Il nous arrive parfois de faire des dépenses inutiles, anarchiques ou décidées sur un simple coup de tête. La conséquence d’un tel acte peut peser lourd sur le portefeuille pendant plusieurs mois. Pour éviter cela, déterminez vos besoins réels.

Faites une liste de tous vos besoins pendant un mois. Notez tout ce qui vous passe par la tête sans faire des calculs. Une fois que la liste est dressée, mettez ensuite une croix devant les dépenses que vous jugez incontournables, c’est-à-dire les dépenses sans lesquelles vous ne pourrez pas vivre. Ce sont vos besoins réels.

Eliminez les dépenses inutiles

Une fois que vous aurez identifié vos besoins réels, il ne vous reste plus qu’à éliminer ceux qui vous semblent superflus ou inutiles. C’est un exercice que vous pourriez faire chaque mois pour mieux maîtriser votre budget.

Vos envies en dernière liste

Sur un mois et seulement lorsque vous aurez régularisé toutes vos dépenses réelles, vous pouvez envisager éventuellement de concrétiser vos envies, c’est-à-dire financer les besoins que vous n’avez pas cochés dans la liste. Mais encore une fois, dépensez de manière rationnelle. Encore mieux, vous pouvez aussi penser à épargner s’il vous reste suffisamment d’argent après avoir payé toutes vos dépenses.

Attention aux gaspillages

La lutte contre les fins de mois difficiles est un combat quotidien. Adoptez des gestes économes au quotidien. Evitez les gaspillages qui pourraient augmenter vos dépenses comme vos frais d’électricité, votre facture d’eau ou de téléphone. Faites des économies d’énergie en vous servant des trucs et astuces que vous voyez partout. Réduisez vos dépenses nourriture. Privilégiez le fait-maison et apprenez à cuisiner les restes. En plus d’économiser de l’argent, vous mangerez sain et équilibré en ce faisant.

Faites également la liste de tous les biens qui ne vous servent plus et qui sont encore en bon état. Il peut s’agir de vêtements, d’appareils électroménagers, de téléphones… Vous pouvez plus tard les revendre pour gagner un peu d’argent.

Arrondir les fins de mois en payant ses dettes

Cela peut sonner un peu contradictoire, mais tout est dans le titre. En remboursant vos dettes, vous vous assurez à ne pas les cumuler et à libérer vos finances futures. Par contre, il faut savoir payer ses dettes. Payez-les à temps, de préférence en début de mois. Le retard de paiement peut générer des pénalités. Donc, ce n’est pas bon pour votre portefeuille, ni pour votre gestion de compte.

Arrondir les fins de mois en mensualisant les dépenses

Certaines dépenses peuvent être cumulées sur plusieurs mois, voire une année. Evitez cette erreur autant que vous le pouvez. En effet, les grosses dépenses sont l’une des principales causes des fins de mois difficiles. Pensez donc à mensualiser vos paiements. En ce faisant, vous allégez la note. Parmi les dépenses qui peuvent être mensualisées figurent l’assurance voiture, la facture d’eau et d’électricité… Vous pouvez opter pour un prélèvement automatique mensuel quand votre compte en banque est bien fourni.

Faire un rachat de crédit

Fins de mois difficiles - crédit

Quand vos mensualités sont trop importantes et que vous peinez à les payer, pensez au rachat de crédit. Cette formule vous aide à regrouper tous vos crédits en cours en une seule mensualité qui est moins élevée par rapport à ce que vous payez habituellement. En d’autres termes, le rachat de crédit vous permet de fluidifier votre trésorerie en diminuant votre taux d’endettement.

Arrondir les fins de mois en payant en espèces

La carte bancaire est une tentation aux dépenses extravagantes. En effet, comme la dépense vous semble virtuelle, vous aurez tendance à dépenser davantage. La solution est donc d’oublier votre carte bancaire pour un moment et payer en espèces.

Arrondir les fins de mois en épargnant

Les fins de mois difficiles arrivent quand vous n’avez plus aucune solution financière à mettre en œuvre. Alors, pourquoi ne pas y remédier en mettant de l’argent de côté ? Vous pouvez placer l’argent sur un compte épargne et l’approvisionner systématiquement, même si ce n’est qu’avec une petite somme. C’est une façon intéressante de se prémunir des fins de mois difficiles.

En cas d’ennuis financiers, vous puisez tout simplement dans votre épargne. En adoptant cette stratégie, vous n’aurez pas non plus à chercher des solutions pour obtenir un complément de salaire. Bien sûr, cette stratégie n’est possible que si votre budget vous le permet.

Arrondir les fins de mois en gagnant un complément de revenus

Il existe plusieurs possibilités d’arrondir ses fins de mois en gagnant un complément de revenus. Plusieurs d’entre elles nécessitent le recours à Internet.

Les sondages rémunérés

Vous avez sûrement déjà entendu parler de cette solution pour faire de l’argent sur Internet.

Les sondages rémunérés vous permettent d’arrondir vos fins de mois en participant à des enquêtes ou sondages en ligne. Des entreprises sont effectivement prêtes à vous payer pour obtenir votre opinion ou connaître vos habitudes de consommation.

N’espérez toutefois pas devenir riche avec cette technique, car les gains sont faibles. Vous pouvez toutefois vous inscrire sur plusieurs plateformes pour maximiser vos gains. Parmi les sites de référence en matière de sondages rémunérés, on cite Mon opinion compte, Toluna et Global Test Market.

Les mails rémunérés

Gagner de l’argent en lisant des mails, c’est possible. Vu le nombre de mails publicitaires que vous recevez tous les jours, vous vous dites sûrement que vous pourriez gagner beaucoup d’argent avec cette technique. Il existe de nombreux sites qui vous rémunèrent en lisant des e-mails publicitaires. Parmi eux, il y a Moolineo, Loonea, …

En général, pour gagner de l’argent avec les mails rémunérés, vous devez tout d’abord vous inscrire sur les sites. Pour augmenter vos gains, vous pouvez vous inscrire sur plusieurs sites. En général, vous devez ouvrir les liens envoyés par la plateforme. Selon l’annonceur, d’autres conditions peuvent être posées comme l’obligation de rester sur la page pendant un certain laps de temps. Cette technique vous permet de gagner quelques dizaines d’euros par mois.

Les tests de produits

Certaines personnes se font payer en testant des produits ou des médicaments. Ce sont les entreprises qui viennent de lancer un nouveau produit qui ont surtout besoin de ce service. Certaines cliniques ou laboratoires peuvent aussi avoir besoin de testeurs pour tester les produits qu’ils viennent d’élaborer. Attention, le test de médicament est soumis à des règlementations strictes. Un délai peut être imposé entre deux tests. Vos gains risquent alors d’évoluer au ralenti.

Arrondir les fins de mois en devenant blogueur

Le blogging est une activité qui attire de plus en plus de gens pour gagner des revenus complémentaires. Certains blogueurs font cette activité à part entière et en sont devenus riches.

Créer un blog est une activité rentable qui requiert aussi beaucoup d’investissement, surtout en termes de temps et d’effort. En effet, si vous voulez rentabiliser votre blog, vous devez publier régulièrement des billets et mettre en œuvre des techniques pour bien référencer votre site.

Il existe plusieurs techniques pour gagner de l’argent facilement avec un blog. La plus connue est l’affiliation. Cette stratégie consiste à vendre le produit d’un autre sur votre blog. En cas de vente via votre site, vous touchez une commission de vente ou un forfait fixé à l’avance entre vous et l’annonceur.

Arrondir les fins de mois en donnant des cours

Les cours particuliers ou soutiens scolaires peuvent réellement aider ceux qui ont en besoin à enrichir leurs connaissances, à se former dans le cadre de leur métier ou à se préparer aux examens. D’un autre côté, donner des cours est une excellente façon de se faire un complément de revenus. Quel que soit votre savoir-faire, la cuisine, les mathématiques ou la photographie, vous pouvez le monétiser en proposant des cours particuliers.

Qu’on gagne peu, suffisamment ou beaucoup, traverser des fins de mois difficiles n’est pas une éventualité à écarter. Loin d’être une fatalité, cette situation peut tout à fait être remédiée. Les idées citées dans cet article ne sont que quelques exemples des activités que vous pouvez faire pour arrondir vos fins de mois. Il ne vous reste plus qu’à les appliquer !