Organisme de crédits : comment sélectionner le bon ?

Quand les crédits s’accumulent, le remboursement des échéances devient difficile. Ce n’est plus à prouver, le rachat de crédit est une solution intéressante pour alléger les mensualités. Toutefois, pour profiter pleinement des avantages offerts par le regroupement de crédits, le choix de l’organisme de crédit est primordial. Cet article vous donne des conseils pratiques.

Bien choisir son organisme de rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper tous les crédits que vous devez rembourser pour n’en faire qu’un. Cette opération consiste à souscrire un nouveau prêt qui permet alors de solder tous les prêts existants pour qu’il n’y ait plus qu’une seule mensualité à payer.

D’une manière générale, le taux de prêt proposé pour ce nouveau crédit est plus avantageux. Voilà pourquoi, le montant de la mensualité est inférieur à la somme de toutes les mensualités que vous payiez normalement avant de souscrire un rachat de prêt. Bien sûr, la durée de remboursement est allongée pour permettre à l’établissement de se faire des bénéfices.

Lorsque vous envisagez de faire racheter vos crédits, vous avez la possibilité de vous adresser à plusieurs types d’organismes qui proposent ce service : les banques, les organismes spécialisés dans le rachat de crédit, les établissements de crédit, les intermédiaires de banque et les courtiers.

Chaque organisme a sa façon de répondre aux attentes des emprunteurs en matière de regroupement de crédits. Certains établissements ont la possibilité de proposer des solutions sur-mesure, d’autres ne peuvent pas aller au-delà des produits standards. Il est donc primordial de connaître les avantages et inconvénients de chacun de ces organismes pour faire le meilleur choix.

Le rachat de crédit par les banques

Organisme de crédits - banque

Votre propre banque

Quand vous envisagez une consolidation de crédits, vous pouvez dans un premier temps vous adresser à votre propre banque. Vous pouvez d’abord tenter une renégociation auprès de votre banquier. Vérifiez votre contrat initial de crédit. Il se peut qu’une clause relative à la possibilité de renégocier votre crédit existe. Cette option vous permet de mettre à jour soit le taux du prêt, soit la durée de remboursement de sorte que les mensualités s’adaptent plus à vos finances.

Mais sachez que les banques ne sont généralement pas favorables pour ce type d’opération, car elles n’y ont pas intérêt. Elles reviennent rarement sur des conditions déjà établies et un contrat signé. Elles vont perdre de l’argent si elles acceptent de racheter vos crédits.

De plus, la démarche peut être longue et ardue. Cela dit, ce n’est pas impossible non plus. Si vous avez toujours été un bon client, les banques peuvent consentir à faire cet effort pour vous garder.

Restructurer vos prêts auprès de votre banquier présente des avantages certains, mais également des inconvénients.

Parmi les avantages de faire racheter vos crédits à votre propre banque, on cite la baisse certaine du taux de prêt, une réduction sur les frais de dossier et un allongement de la durée de remboursement. Vous obtenez un nouveau prêt avec des conditions plus avantageuses. Faire racheter vos crédits à votre banque est aussi plus pratique. En effet, les démarches sont plus simples.

Il existe tout de même quelques inconvénients. Même si vous avez toujours eu des comportements exemplaires, les conditions que vous proposera votre banque seront toujours limitées. Encore plus si vous n’avez pas été un bon débiteur.

La négociation auprès de la banque est par ailleurs une démarche longue et fastidieuse. Vous devez persévérer. Il se peut que votre demande soit refusée à la première tentative. Vous devez alors faire une deuxième tentative en essayant d’apporter des arguments plus solides. Parmi les arguments que vous pouvez avancer figurent la fidélité, la stabilité de votre emploi, un bon salaire…
Un autre inconvénient majeur de la négociation auprès de sa propre banque est l’inexistence de l’offre. Même si les banques ont été les premiers acteurs du rachat de crédit, un grand nombre d’entre elles n’en proposent plus aujourd’hui dans leur offre. Il se peut alors que votre banque ne propose pas le rachat de crédit. N’ayez crainte. Si c’est le cas, il vous reste encore la possibilité de vous tourner vers les autres banques.

D’ailleurs, si l’offre de crédit que votre banquier vous propose ne vous satisfait pas, vous devez vous tourner vers les banques concurrentes. Il est conseillé de toujours comparer les offres avant de fixer votre choix.

Les autres banques

Lorsque votre banque refuse votre demande de rachat de crédit, essayez de faire des demandes auprès des banques concurrentes. Comme ces dernières cherchent constamment de nouveaux clients, elles pourraient se plier à vos attentes et accepter de racheter vos crédits. Voilà comment cela se passe : la banque vous fait un nouveau prêt qui vous permet de solder tous vos crédits existants. Dès lors, vous remboursez le nouveau prêt auprès de votre nouvelle banque avec un nouveau taux et une nouvelle durée de remboursement.

Si le rachat de crédit est intéressant, c’est avant tout en raison de l’allongement de la durée de remboursement. Les mensualités sont donc allégées pour vous permettre de payer vos dettes plus confortablement.

Faire appel à des organismes spécialisés

Ces dernières années, on a vu apparaître de nouveaux acteurs sur le marché du rachat de crédit. Il s’agit des spécialistes du rachat de crédit. Ces établissements sont entièrement dédiés au regroupement de crédits. A ce titre, ils sont en mesure de proposer des offres en adéquation avec les besoins de chaque emprunteur. Le seul hic, le taux qu’ils proposent peut être élevé. Mais même si c’est le cas, cela reste toujours une alternative intéressante quand les banques ont refusé votre demande de rachat.

Un autre inconvénient de faire appel à un spécialiste du rachat de crédit est qu’il met généralement en œuvre une procédure d’analyse du dossier très rigoureuse. Les organismes de rachat de crédit acceptent peu de dossiers, pour la simple raison qu’ils privilégient généralement les rachats de crédit sur le long terme. Ils étudient alors chaque demande sous toutes les facettes pour évaluer la solvabilité de l’emprunteur et connaître les raisons de son endettement. Certains organismes peuvent demander une garantie hypothécaire pour sécuriser leur investissement.

Par ailleurs, comme la durée de remboursement est plus longue, le coût total du crédit est aussi plus important.

Aujourd’hui, les établissements qui se spécialisent dans le rachat de crédit sont nombreux. Vous ne devriez pas avoir des difficultés à en trouver un. Outre les Cetelem, Cofinoga et Prêt d’Union, les grands groupes bancaires comme Crédit Agricole, BNP Paribas et Cofidis ont aussi leur filiale spécialisée dans le rachat de crédit. Pour Cofidis, c’est Créatis. Crédit Lift est la filiale spécialiste du regroupement de crédits du Crédit Agricole et BNP Paribas Personal Finance et celle du groupe BNP Paribas.

Solliciter un intermédiaire de banque

Quand votre situation financière est asphyxiée par un endettement excessif, mais que vous ne savez pas vers qui vous tourner, solliciter l’aide d’un intermédiaire de banque est peut-être la solution idéale. Les intermédiaires de banque sont des professionnels ou organismes qui assurent la mise en relation entre les établissements financiers et les clients. S’ils sont mandatés par les clients, on les appelle des « courtiers ». S’ils sont mandatés par les banques, ce sont des mandataires.

L’un comme l’autre peut vous aider à décrocher la meilleure offre de rachat de crédit grâce à une connaissance parfaite du marché et à une relation privilégiée qu’ils entretiennent avec les banques. Ils dénicheront des conditions de prêt qui sont favorables pour vous. Les courtiers peuvent être des généralistes du crédit ou des spécialistes du rachat de crédit.

Faire appel à un intermédiaire de banque présente plusieurs avantages. Tout d’abord, en présentant de nombreux dossiers auprès des établissements bancaires, ses négociations ont plus de poids aux yeux de ces derniers par rapport à l’emprunteur individuel. Il pourra ainsi mieux négocier les conditions du crédit.

Toujours grâce à ce privilège, le courtier peut avoir accès aux offres professionnelles des banques. Il n’est donc pas dépendant des offres proposées en agence. Il fait les négociations directement au siège.

La connaissance du marché permet en outre à l’intermédiaire de banque de bien évaluer vos besoins et de vous fournir des conseils avisés. N’oubliez pas qu’il peut aussi vous aider à monter votre dossier de rachat de crédit.

Comme votre courtier s’occupe de toutes les négociations à votre place, vous gagnez du temps et de l’énergie.

Mais solliciter l’aide d’un courtier ne présente pas que des avantages. Les prestations offertes par les courtiers sont parfois floues. Certaines conditions peuvent alors vous léser. Avant d’engager un courtier, plusieurs points doivent être pris en compte tels que son objectivité, les frais de courtage ou la transparence de son offre. Certains courtiers, même s’ils ne sont pas mandatés par les banques, peuvent avantager l’offre de certains établissements, car ils y sont mieux rémunérés. Cela peut remettre en question leur objectivité.

Par ailleurs, même si les courtiers se font normalement rémunérer par les établissements prêteurs, à hauteur de 1% du montant de l’opération, certains n’hésitent pas à les facturer aux clients en les nommant comme des frais de dossier.

Enfin, vérifiez bien la transparence de l’offre du courtier. Celui-ci doit détailler clairement les modalités de son service. Ne signez que si vous avez bien compris toutes les clauses et que vous y adhérez.

On retrouve aujourd’hui trois types de courtiers : les courtiers qui appartiennent à un réseau, les courtiers en ligne et les courtiers indépendants.

Un autre inconvénient du recours à un intermédiaire de banque est qu’on note aujourd’hui un foisonnement de ces professionnels. Les sociétés de courtage se multiplient. Vous pouvez alors vous perdre face à la multiplication des offres. N’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne pour trouver le meilleur service.

Les établissements de crédit

Organisme de crédits - faire un crédit

Les établissements de crédit accordent des prêts aux entreprises et particuliers, mais ils peuvent aussi en racheter pour permettre aux emprunteurs de vivre plus confortablement. Cette solution est pratique si vous avez souscrit un prêt auprès de ces établissements.

Les critères pour bien choisir son organisme de crédit

Plusieurs points doivent être étudiés pour bien choisir son organisme de crédit. Le taux, l’offre, l’accompagnement du client et l’expertise font partie des principaux critères à prendre en compte. Chaque organisme a ses priorités par rapport à ces quatre points. L’établissement de crédit va se focaliser notamment sur l’offre. Il est en mesure de proposer des solutions sur-mesure à chaque emprunteur. Une offre intéressante est accompagnée du TAEG le plus bas, d’une durée de remboursement correcte, ni trop longue ni trop courte, et des mensualités qui s’adaptent à votre situation financière.

La banque, quant à elle, va jouer sur les taux d’intérêt. Elle va attirer de nouveaux clients en proposant un taux plus avantageux sur les rachats de crédit. L’intermédiaire de banque, pour sa part, propose un accompagnement personnalisé. Ce professionnel va tout mettre en œuvre pour trouver la meilleure offre pour son client.

Un autre critère qu’il convient de prendre en compte lors du choix d’un organisme de crédits est l’accréditation auprès de l’APCR ou Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution. Tous les établissements qui proposent des crédits à la consommation doivent obtenir cette accréditation pour pouvoir exercer leur métier en France.

Un autre moyen de vérifier si un établissement est digne de confiance est la base de données de la banque de France. Tous les établissements devraient normalement y figurer à l’exception de certains grands groupes bancaires.

Sinon, pour vous protéger des éventuelles arnaques, voici quelques points à retenir. Tout d’abord, toute demande de rachat de crédit ne vous engage en rien. Vous êtes libre de choisir l’organisme de votre choix.

Ensuite, il ne devrait y avoir aucun versement de votre part avant que le fonds ne soit débloqué.

Le rachat de crédit est une solution vraiment intéressante pour les personnes qui croulent sous les dettes à cause de mensualités trop élevées. Ce dispositif est proposé par différents types d’organisme de crédits. Dans cet article, vous avez pu voir comment bien choisir son organisme de crédit. C’est une condition essentielle pour profiter de tous les avantages offerts.