Rachat de prêt : à quels organismes faire appel ?

Après avoir fait une simulation de rachat de crédit, vous constatez qu’un rachat de prêt est possible et que c’est même la meilleure solution pour améliorer votre situation financière ? Il ne vous reste plus qu’à entamer les démarches en commençant par choisir l’organisme qui rachètera vos crédits. Découvrez à qui s’adresser pour un rachat de crédit réussi.

Rachat de prêt

Egalement appelé regroupement de crédits ou restructuration, le rachat de crédit est né en outre-Atlantique. Il est arrivé en France dans les années 80 quand les ménages français ont commencé à être victimes du surendettement à la suite du développement du crédit renouvelable et de la hausse du prix de l’immobilier.

Au début, le marché a été dominé par des organismes allemands comme la Hamburghyp Hypothekenbank et la Credit Commerzbank. Ce n’est que bien plus tard que les banques françaises s’y sont aussi lancées à l’instar du Crédit Foncier Communal d’Alsace Lorraine (CFCAL) et de la banque RSGB. Ce sont les pionniers du rachat de prêt dans l’Hexagone.

Il s’agissait d’abord d’une offre de financement que proposaient certains établissements spécialisés au début. Puis, il y a eu la mise en place d’un cadre légal bien défini. Le rachat de crédit est donc devenu une opération bancaire à part entière qui est proposée par de nombreux organismes financiers. Ainsi, de nombreux choix s’offrent à vous si vous voulez racheter vos prêts en cours.

Trois principaux types d’établissements sont en mesure de traiter votre demande de rachat de crédit : les banques, les établissements spécialisés et les courtiers.

Rachat de crédit auprès des banques traditionnelles

Rachat de prêt - crédit

Les banques constituent le premier type d’établissement à qui vous pouvez vous adresser pour un rachat de crédit.

Conscientes du poids de cette opération bancaire sur le marché du crédit, les banques traditionnelles proposent de plus en plus d’offres liées au rachat ou au regroupement de prêts. Or, il fut un temps où ces établissements se montraient prudents surtout vis-à-vis des clients surendettés. Ils se sont lancés sur ce marché depuis quelques années en privilégiant les demandes émanant des clients des autres banques. Ils se montrent relativement réticents vis-à-vis de leurs anciens clients.

Or, le premier réflexe qu’on devrait avoir quand on décide de racheter ses crédits en cours est de s’adresser en premier lieu à sa banque. Cette option offre des avantages certains pour ne citer que la possibilité de rester auprès de la même banque. Les formalités de demande de rachat de crédit sont simplifiées et les frais moins élevés.

Comme le dossier a déjà été créé au moment de la souscription du crédit, il ne reste plus qu’à le compléter avec les justificatifs manquants. Bien souvent, il est aussi moins cher de racheter ses crédits auprès de sa propre banque qu’auprès d’une autre banque. Dans tous les cas, n’hésitez pas à comparer les offres en recourant à un comparateur de crédit.

Mais pour que cela soit possible, il faut que votre banque propose le rachat de crédit parmi ses produits. En effet, les banques traditionnelles ne proposent pas systématiquement ce type d’opérations. Tout dépend de la stratégie qu’elles mettent en place. En général, elles sont habituées à proposer la renégociation de crédit unique. Renseignez-vous auprès de votre banque si celle-ci propose du regroupement de crédits.

Et même si votre banque propose le rachat de crédit dans son offre, il se peut qu’elle refuse votre demande. En cas de refus de votre banque ou encore en cas d’insatisfaction face aux conditions qu’elle propose, vous pouvez toujours faire jouer la concurrence et vous renseigner auprès des autres banques traditionnelles.

Devenu un produit bancaire comme un autre, à l’instar du prêt à la consommation, le rachat de prêt est un moyen pour les banques d’attirer de nouveaux clients. Les autres banques sont prêtes à faire des efforts pour vous avoir parmi leurs clients.

Outre la proposition de taux de crédit compétitif, elles peuvent offrir plus de services tels qu’un accompagnement personnalisé, l’allongement de la durée de remboursement pour étaler le remboursement du capital, etc. Ainsi, il peut être intéressant de sélectionner une autre banque que sa propre banque pour un rachat de prêt.

Les banques traditionnelles sont des généralistes du rachat de crédit. Elles n’en font pas leur cœur de métier. C’est juste un produit parmi une panoplie d’offres.

L’un des inconvénients du recours à un établissement bancaire pour souscrire un rachat de crédit est le fait que les démarches sont souvent longues et fastidieuses. L’attente peut décourager plus d’un.

Le regroupement de crédits via les organismes spécialisés

Il existe sur le marché des organismes qui se sont spécialisés dans le crédit, voire dans le rachat de crédit. Ces établissements spécialisés sont souvent des filiales des banques classiques. En tant que spécialistes, le rachat de crédit est leur unique activité. Ils ne proposent pas d’autres activités financières.

D’une manière générale, ces banques n’ont pas de réseau d’agences comme leurs maisons-mères. Elles ne s’adressent pas directement au public. Leur modèle économique repose sur les intermédiaires en banque comme les courtiers qui assurent la mise en relation avec les clients.

Parmi ces organismes spécialisés, filiales d’autres banques, on retrouve le CACF (Crédit Agricole Consumer Finance) filiale du Crédit Agricole, le CGI (Crédit Général Industriel) filiale de la Société Générale, la BNP Personal Finance filiale de la BNP, la Sygma Banque, le GE Money Bank filiale de General Electric et le Créatis filiale de Cofidis.

Parmi les spécialistes du rachat de crédit, certains sont dits « généralistes », car ils proposent de racheter tous types de prêts : crédit conso, crédit auto, crédit immo… D’autres sont spécialisés dans le regroupement de crédits revolving ou de prêts propriétaire. Dans tous les cas, comme les banques classiques, les établissements spécialisés en rachat de crédit appliquent leurs propres critères.

Certains peuvent accepter le fichage, par exemple, d’autres non. Ceux qui acceptent les emprunteurs fichés exigent souvent une garantie hypothécaire ou un cautionnement pour se prémunir des risques de non-remboursement.

D’une manière générale, les organismes spécialisés en rachat de crédit posent des conditions d’attribution plus souples que les établissements bancaires. Les garanties qu’ils réclament, les critères d’âge et de profession, les conditions de remboursement sont moins restrictifs que ceux des banques.

Par contre, ils sont plus exigeants. Ils cherchent à identifier les raisons qui vous ont conduit à l’endettement. Ils vont donc passer au crible votre dossier de rachat de prêt. Ils vont analyser vos anciens prêts et votre comportement de débiteur. La raison de l’endettement est un critère essentiel de l’acceptation ou non de votre demande de rachat de prêt.

Ainsi, les emprunteurs endettés qui se retrouvent dans cette situation à cause d’un accident de la vie sont privilégiés par rapport aux clients qui manquent de sérieux dans leur gestion financière et qui sont de nature dépensière.

Malgré tout ceci, faire appel à un organisme de crédit spécialisé s’avère plus intéressant. Les organismes de crédit sont plus enclins au risque que les établissements bancaires. Ils peuvent s’engager sur des rachats de crédit longue durée. Par ailleurs, comme il s’agit de leur cœur de métier, ils peuvent vous proposer des conditions intéressantes.

Si vous choisissez de faire racheter vos prêts à un organisme spécialisé, celui-ci s’occupe de clôturer tous vos crédits existants après la signature de l’offre de prêt. En général, vous n’aurez pas à changer de banque, car la nouvelle mensualité sera prélevée sur votre compte bancaire.

Depuis quelques années, on a vu émerger des organismes de crédit qui œuvrent uniquement en ligne. Les avantages qu’offrent ces établissements sont les mêmes que ceux proposés par les organismes de rachat de crédit physiques. La seule différence est que les procédures se font entièrement en ligne. La réponse est aussi plus rapide qu’avec les organismes de crédit physiques.

Faire appel à un courtier pour un rachat de crédit

Rachat de prêt - courtier

Le courtier est le troisième et dernier type d’organismes vers qui vous pouvez vous tourner pour solliciter un rachat de crédit. Un courtier ne propose pas à proprement parler du regroupement de crédits. Il joue un rôle d’intermédiaire entre vous et les banques ou les organismes spécialisés en rachat de crédit. Voilà pourquoi on parle aussi d’intermédiaire bancaire.

Ce nouvel acteur est apparu sur le marché des services bancaires et financiers dans les années 80, au même moment qu’est apparu le rachat de crédit. Sa mission est d’aller se renseigner auprès des établissements bancaires et de crédit pour trouver la meilleure offre qui s’adapte aux besoins et à la situation financière de son client.

En tissant des liens de partenariat solides et privilégiés avec les banques et les établissements de crédit, les courtiers sont en mesure de dénicher des conditions meilleures que celles que vous obtiendriez normalement si vous faisiez les démarches seul.

Les intermédiaires bancaires peuvent être mandatés par les établissements eux-mêmes ou par le client. Dans tous les cas, ils doivent toujours opérer en toute neutralité et objectivité. Ils doivent réellement chercher la meilleure offre pour l’emprunteur et non essayer de lui vendre le produit d’un établissement, parce que celui-ci le paie plus que les autres.

Privilégiez donc les courtiers indépendants qui n’ont aucune obligation vis-à-vis d’une enseigne particulière et qui pourront négocier au mieux vos intérêts. Les intermédiaires affiliés à un groupe bancaire feront d’abord passer les intérêts de celui-ci avant les vôtres. Normalement, les courtiers sont rémunérés par les frais de mandat payés par le client et par des commissions de partenariat versées par la banque.

Certains courtiers possèdent un bureau où ils reçoivent leurs clients. D’autres opèrent uniquement via Internet.

Faire appel à un courtier présente de nombreux avantages, dont un gain de temps considérable. Le courtier s’occupe de toutes les démarches liées à la demande de rachat de crédit pour vous. Il conduit lui-même les négociations auprès des établissements de crédit ou banques. Pour ce faire, il étudie la recevabilité de la demande, vous aide à monter le dossier et le soumet aux banques. Il procède ainsi à la comparaison des offres disponibles et sélectionne la meilleure offre.

Recourir aux services d’un courtier vous évite aussi de faire le tour des banques. Vous vous épargnez physiquement et moralement. En effet, encaisser un refus de la part d’une banque n’est pas facile. Cela peut vraiment décourager.

Enfin, ayant de l’expérience en matière de regroupement de crédits, le courtier prodigue aussi les meilleurs conseils dans ce domaine.

Quel est le meilleur organisme pour faire un rachat de crédit

Si vous hésitez entre ces trois types d’organismes, voici quelques critères qui peuvent vous aider à fixer votre choix.

Tout d’abord, le meilleur organisme de rachat de crédit est celui qui accepte votre demande. Les conditions posées par les banques et les établissements de crédit sont parfois tellement contraignantes que vous pouvez vous voir refuser la demande plusieurs fois. Ce n’est pas une raison pour autant d’abandonner ou de décourager. Il y a toujours des établissements qui sont prêts à se battre pour vous avoir.

Si vous recevez plusieurs acceptations, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence en analysant les critères suivants :

  • Le taux: les taux proposés par les établissements de crédit ou bancaires ne sont pas les mêmes. Ils sont souvent calculés en fonction du profil de l’emprunteur. Ainsi, un propriétaire ne recevra pas la même proposition qu’un locataire ou encore un fiché. Les organismes de rachat de crédit peuvent proposer un taux relativement élevé à un client et un très bon taux à un autre. C’est là l’intérêt de passer par un courtier, qui négociera les conditions au mieux.
  • Les frais de dossier: c’est grâce aux frais que les établissements de crédit ou bancaires se rémunèrent. Ces frais diffèrent d’un organisme à l’autre. Faites une comparaison des offres avant de fixer votre choix.
  • Les indemnités: certaines banques ou établissements de crédit vous font payer des pénalités en cas de remboursement anticipé. Celles-ci s’élèvent normalement à 6 mois d’intérêt limité à 3% du capital dû.
  • Les mensualités: celles-ci doivent être adaptées à vos revenus. Elles doivent être calculées en tenant compte du taux d’endettement qui doit rester inférieur à 33%.

Souscrire à un rachat de prêt est une solution envisagée par beaucoup de personnes qui se retrouvent dans une situation d’endettement. Ce produit financier est aujourd’hui l’apanage d’une multitude d’établissements. Vous avez pu découvrir grâce à cet article les spécificités des trois types d’organismes de rachat de crédit. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix.