Regroupement de crédit : quelles sont les alternatives ?

Depuis l’année 1980, une nouvelle technique fait son apparition auprès des organismes de crédit. Cette dernière s’appelle le regroupement de crédit. En effet, l’engouement des foyers français aux emprunts, et leur capacité réduite quant au remboursement ont poussé les établissements de crédit de créer un nouveau système financier qui fait que les deux parties y trouvent leur compte.

C’est quoi le regroupement de crédit ?

Le regroupement de crédit est une technique financière qui consiste à regrouper différents crédits en un seul. De ce fait, la personne qui empreinte de l’argent à différents organismes de crédit n’en supporte plus qu’un seul. Le remboursement des crédits ainsi regroupés va alors se faire en une seule mensualité avec une charge diminuée. Ainsi, les personnes ayant accumulés trop de dettes auprès des banques ou institutions financières peuvent assurer leur remboursement.

En d’autres termes, les organismes de crédit s’assurent le remboursement de leurs prêts tout en facilitant le mode de remboursement pour les personnes ayant contracté un emprunt. Financièrement parlant, le regroupement de crédit est donc aussi bénéfique pour les personnes qui font les prêts et pour les établissements prêteurs. A noter que certains établissements ont recours à cette technique pour se relancer sur le marché des prêts

Quels sont les avantages du regroupement de crédit ?

Regroupement de crédit - rachat

Quand vous avez effectué plusieurs crédits, vous avez souvent du mal à vous en sortir quant aux remboursements. C’est donc dans le but de faciliter les remboursements que les établissements de crédits ont créé la technique de regroupement de crédit. Ce dernier présente quelques avantages pour les consommateurs. C’est donc la solution la plus adaptée pour financer un nouveau projet ou tout simplement bien gérer le remboursement de crédit en cours. Comme avantages, il y a :

  • La simplification de la gestion de votre budget étant donné que vous n’avez plus qu’un seul crédit à rembourser. Et un seul crédit équivaut à un seul taux de remboursement et un seul établissement qui gère ce dernier. Effectivement, le taux sur les prêts varie beaucoup selon la santé des marchés. Regrouper les crédits en seul va alors vous permettre d’avoir le taux de remboursement le plus bas tout en le gardant durant toute la durée du remboursement
  • La durée ainsi que la mensualité de remboursement du crédit vont être allongées selon votre situation financière.
  • Certains établissements prêteurs peuvent vous laisser le choix dans le prélèvement de la mensualité ce qui va vous permettre de mieux gérer votre compte.

Grâce au regroupement de crédit, vous pouvez donc penser à effacer vos dettes plus sereinement et prendre un nouveau départ.

Quels sont les inconvénients du regroupement de crédit ?

Dès l’instant où vous prenez la décision de faire une demande de prêt, il faut vous mettre en tête que cela ne présente pas que des avantages. En effet, il y a quelques inconvénients, d’importance moindre, mais qui mérite que vous les preniez en compte.

Premièrement, il faudrait savoir que faire un regroupement de crédit dans un autre établissement va peut-être entacher une grande relation de fidélité entre vous et votre banque. Mais personne ne vous interdit de vous faire désirer en faisant jouer la concurrence.

Ensuite, le fait de rééchelonner le remboursement de votre crédit sur une plus longue durée va vous coûter plus cher. En effet, réduire la mensualité et effectuer le remboursement sur le long terme va faire que vous allez payer largement plus que le coût total de l’emprunt. Mais d’un côté, cela va vous permettre de souffler un peu pour les remboursements.

D’un côté, il faut aussi savoir que le regroupement de crédit va vous emmener à renégocier avec un nouveau banquier. Et bien sûr, cela va entrainer de nouveaux frais d’un montant assez important. Ces frais vont s’appliquer au traitement de votre dossier. Il faudra aussi régler les opérations de banque. Votre ancien banquier sur la pénalité de remboursement anticipé par exemple. A savoir que cette pénalité n’est pas appliquée par tous les établissements. De l’autre côté, pensez aussi à souscrire de nouvelles assurances.

Pour ces quelques raisons, réfléchissez bien avant de recourir à un regroupement de crédit. En effet, bien peser le pour et le contre avant toute prise de décision est vraiment incontournable.

 

Quels types de prêts sont éligibles au regroupement de crédit ?

Sont éligibles au regroupement de crédits les différents types de crédit cités ci-après :

  • Le crédit à la consommation : il existe deux types de crédit à la consommation : le crédit à la consommation affecté et non affectée. Ces deux types de crédits sont différents dans leurs objectifs même. Le crédit affecté va servir à financer un projet déterminé à l’avance. Quant au crédit non affecté, il peut être accordé sans justifier son utilisation finale.
  • Le crédit immobilier : quelle que soit la nature et les paramètres de remboursement d’un crédit immobilier, il est toujours possible de faire un regroupement de crédit.
  • Les crédits conventionnés aussi peuvent faire l’objet d’un regroupement de crédit. Un crédit conventionné est un prêt accordé par un organisme de prêt ayant passé un accord avec l’Etat. En général, un regroupement de crédit n’est autorisé à certains crédits conventionnés que sous condition.

Pour les trois cas cités ci-dessus, recourir à un regroupement de crédit pour faciliter le remboursement d’un prêt.

Quel cadre légal régit le regroupement de crédit ?

Il est bon de savoir que le regroupement de crédit est régit par la loi de Lagarde. Cette loi est surtout connue pour l’article R.313-12 du Code de la Consommation. Cet article définit le rachat de crédit comme « Une opération de crédit [qui] a pour objet le remboursement d’au moins deux créances antérieures dont un en cours ». Par ce loi, un seul crédit, quelle que soit sa nature ne peut pas faire l’objet d’un regroupement de crédit.

Le cadre légal d’un regroupement de crédit peut différer d’une nature de prêt à l’autre. Effectivement, les crédits à la consommation peuvent faire l’objet d’un regroupement même si le montant total du crédit est supérieur au plafond réglementaire de 75000 €. A l’inverse, pour les prêts immobiliers, c’est le régime du crédit immobilier qui s’applique même si le montant total du crédit est inférieur à 75000 €.

Il faut aussi savoir que s’il y a un crédit renouvelable ou crédit revolving qui est compris dans les crédits qui font l’objet d’un remboursement, l’établissement qui accorde le rachat des crédits est tenu de rembourser les anciens prêteurs. Aussi, il a l’obligation d’informer son client qu’il est possible de résilier le contrat de prêt sans frais ni indemnités.

En ce qui concerne le regroupement de crédit à la consommation et le crédit immobilier, le taux retenu pour le remboursement après le regroupement est en général est celui qui a été accordé pour le crédit à la consommation. A savoir qu’avant l’exécution de la loi de Lagarde en 2010, les établissements qui accordaient un rachat de crédit n’étaient tenus par aucune obligation particulière en ce qui concerne le taux et la mensualité des remboursements.

Comment négocier et optimiser un regroupement de crédit ?

Depuis que le système de crédit a été possible, bon nombre de foyers français y ont recours. A savoir que c’est le prêt à la consommation qui prend la tête de liste en termes de demande de crédit. Au fil du temps, il devient difficile pour ces ménages de rembourser les prêts accumulés et de bien calculer le budget par rapport aux mensualités et au taux de remboursement. Pour y remédier, il y a ces quelques conseils qui méritent le détour.

  • Négocier son regroupement de crédit

Pour bien négocier son regroupement de crédit, il faudrait savoir négocier son taux de crédit. Certes, ce n’est pas évident de le faire dans le cadre d’un rachat de crédit mais il est possible de faire en sorte que l’établissement qui rachète votre crédit vous accorde un taux variable de remboursement selon votre capacité à rembourser.

Il faudrait aussi que vous sachiez négocier chez les assurances du crédit. Il ne faut pas oublier que les assurances emprunteur peuvent couvrir jusqu’à 20% du coût total du prêt.

N’oubliez pas aussi que vous pouvez négocier certains frais de traitement de votre dossier de rachat. Si certains coûts et taux ne sont pas négociables comme vu plus haut, il y en a qui le sont et qui peuvent vous aider à négocier. N’hésitez pas à vous renseigner chez d’autres organismes de crédit pour mettre la concurrence sur la table de négociation s’il le faut.

L’optimisation de votre regroupement de crédit va vous permettre en même temps d’optimiser votre budget. Effectivement, un regroupement de crédit bien pensé et bien négocié va vous permettre d’optimiser votre budget. De ce fait, vous ne craignez pas de vous faire ficher à la Banque de France pour surendettement ou pour incapacité à rembourser un prêt. De toute façon, il ne faut pas attendre d’être obligé à faire un regroupement de crédit avant d’y avoir recours.

Comment trouver un organisme de regroupement de crédit ?

De nos jours, il est très facile de trouver un établissement de prêt pour faire un regroupement de crédit. Pour cela, internet peut beaucoup aider. D’ailleurs, il existe des sites qui proposent un comparatif des emprunteurs de France. Ces sites peuvent permettre aussi de faire une simulation de rachat de crédit en ligne. Ces derniers vont vous faciliter la tâche en ce qui concerne l’établissement de crédit à choisir et si le regroupement de crédit est avantageux pour vous.

A noter que certaines banques ou institutions financières ne dévoilent pas leurs activités en tant qu’organismes qui font des rachats de crédit. Pour savoir quelle institution fait quoi, vous devriez passer par des courtiers en rachat de crédit qui sont des personnes incontournables dans ce milieu.

Y-a-t-il des pièges à éviter sur les rachats de crédits ?

Regroupement de crédit - rachat de pret

Il y a des fausses idées reçues sur le regroupement de crédit. En effet, certains courtiers n’hésiteront pas à vous dire que faire un regroupement de crédit va vous faire économiser de l’argent. C’est totalement faux. Comme expliqué plus haut, le regroupement de crédit présente l’avantage de diminuer la mensualité mais cela va s’effectuer sur une durée plus longue. Au contraire donc, sur le long terme, vous allez rembourser beaucoup plus que ce que vous avez emprunter.

Et en parlant des courtiers en rachat de crédit, vous devrez seulement les payer une fois que votre demande de rachat soit validée et que le fond soit versé. La loi vous autorise à ne payer qu’une fois le rachat de crédits mis en place.

Pensez aussi à bien lire votre contrat de rachat. Il se peut qu’entre le temps où vous demander un regroupement de crédit et le temps que cela se concrétise, le taux a changé. Effectivement, un taux de remboursement peut varier selon le marché. Pour éviter toutes mauvaises surprises, lisez et relisez bien votre contrat avant de le signer.

Comme vu dessus, n’hésitez pas non plus à faire plusieurs simulations de regroupement de crédit en ligne. Ceci va vous permettre de comparer les offres des organismes de crédit.

Existe-t-il des alternatives au regroupement de crédits ?

Prendre la décision de faire un regroupement de crédit pour un rachat n’est pas toujours évident. Vous aurez toujours tendance à vous demander s’il y a d’autres alternatives pour éviter le surendettement, pouvoir effectuer le remboursement des prêts et optimiser votre budget. Effectivement, il existe des alternatives qui vont dans ce sens.

En effet, il existe sur le marché ce que l’on appelle le regroupement de prêts partiel. Il permet de conserver les avantages qui viennent avec certains prêts en cours. Par exemple, vous pouvez garder les prêts à taux zéro ou les crédits avec de petits taux et faire racheter seulement les prêts à la consommation, les crédits revolving ou les découverts bancaires.

Vous pouvez aussi tout simplement renégocier l’échelonnement de votre remboursement. Il se peut que des circonstances de la vie fassent que vous ayez du mal à effectuer le remboursement d’un crédit immobilier par exemple. Dans ce cas, il est possible de négocier auprès de votre emprunteur une rallonge sur la durée de remboursement. Ainsi avoir une nouvelle échéance.

Rappelez-vous aussi que vous avez souscrit des assurances quand vous avez effectué votre demande de crédit. Vous pouvez alors revoir les contrats d’assurance pour bénéficier d’une suspension de paiements pendant la période où vous ne pouvez pas effectuer le remboursement. Il faut noter que la souscription à une assurance n’est pas obligatoire pour les crédits à la consommation mais sont exigés pour les prêts immobiliers.

Le regroupement de crédit, que peut-on dire pour conclure ?

Le regroupement de crédit est une belle opportunité à saisir quand vous avez plusieurs prêts à rembourser. Toutefois, il faut bien peser le pour et le contre car il ne présente pas que des avantages. N’hésitez pas à faire différentes demandes à plusieurs organismes de prêts ou banques avant de prendre la décision.