Regroupement de crédits : comment cela fonctionne ? Qui contacter ?

Restructuration, consolidation, rachat, regroupement de crédits… vous avez sûrement déjà entendu parler de ces mots. Quand la situation financière bat de l’aile à cause d’un endettement excessif, c’est souvent vers ces solutions qu’on se tourne. Dans cet article, découvrez comment fonctionne un regroupement de crédits et qui contacter pour en profiter ?

Qu’est-ce que le regroupement de crédits ?

L’asphyxie financière… ça existe ! De plus en plus de foyers en sont d’ailleurs victimes aujourd’hui. Pour preuve, pas moins de 18 500 dossiers de surendettement ont été étudiés par la Banque de France en décembre 2015. Seuls 1 357 ont été rejetés.

Quand les mensualités de remboursement de vos différents crédits deviennent trop lourdes et que vous n’avez plus assez de trésorerie pour payer toutes vos charges chaque mois ou se garder une marge pour financer un projet, il est temps de se demander si un nouveau souffle dans votre situation financière ne serait pas la bienvenue.

Il s’agit là de l’une des principales raisons qui pousse à envisager le regroupement de crédits. Quel que soit le nombre de crédits que vous avez contractés, qu’il s’agisse de crédit immobilier, automobile ou à la consommation, vous pouvez bénéficier d’un allègement dans leur remboursement en contractant un rachat de crédit.

Le regroupement de crédits ou rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper deux ou plusieurs crédits déjà souscrits afin de ne plus avoir qu’un seul crédit à rembourser. Ce dispositif est intéressant, car la durée de remboursement du nouveau crédit sera allongée afin de réduire le montant total de vos mensualités. Dans cette opération, l’organisme de crédit va rembourser par anticipation les prêts rachetés. Il va proposer un taux, des mensualités, voire une assurance plus adaptées aux attentes de l’emprunteur.

Comment fonctionne le regroupement de crédits

Regroupement de crédits - regrouper

Qui peut faire un regroupement de crédits ?

Toute personne qui contracte un crédit auprès d’un établissement bancaire ou d’une société de crédit peut tenter une renégociation de prêt avec son banquier pour bénéficier de conditions de remboursement plus souples. En cas de refus par la banque, il reste toujours la solution du rachat de crédit qui lui est accessible, qu’il soit retraité ou travailleur, propriétaire ou locataire…

Comment ça marche ?

Le regroupement de crédits consiste à solder l’ensemble de ses prêts chez différents établissements afin de n’avoir qu’un seul prêt à rembourser dont le montant est égal aux sommes restantes à payer sur les anciens crédits. Comme il est regroupé, le prêt doit être remboursé chez un seul organisme avec des mensualités plus allégées et parfois un taux de crédit plus avantageux. Par contre, c’est la durée de remboursement qui est souvent allongée. Les nouvelles conditions relatives au nouveau prêt seront détaillées dans l’offre de prêt.

Tout le monde peut demander un rachat de crédit. C’est même conseillé quand les taux d’intérêt baissent de façon significative. Ceci se produit régulièrement depuis l’année 2015.

Le regroupement de crédits peut se faire auprès d’une autre banque ou de votre propre banque. L’idée est de pouvoir consolider tous les prêts en un crédit unique et de le rembourser auprès d’un seul établissement. C’est ce dernier qui assurera donc la gestion du crédit une fois le contrat de prêt signé.

Plusieurs éléments caractérisent le regroupement de crédits :

  • Des mensualités allégées: les taux appliqués en rachat de crédit sont trois fois inférieurs à ceux appliqués en crédit revolving. Ils tournent autour de 6% à 8%. Ce qui vous fait une économie de 60% sur les mensualités. Bien sûr, vous aurez une durée de remboursement plus longue. Mais le montant que vous devez payer par mois est plus faible. Ce qui vous permet de profiter d’une situation financière plus confortable.
  • Un reste à vivre plus confortable: on envisage un rachat de crédit lorsque le pouvoir d’achat du ménage peine vraiment à se relever. Un regroupement de prêt permet d’aérer ses finances et de disposer de plus de trésorerie chaque mois pour améliorer son train de vie ou encore pour réaliser un nouveau projet.

Les différents paramètres à étudier dans le rachat de prêt

Plusieurs paramètres sont pris en compte dans le rachat de crédit ou regroupement de crédits. Il y a d’abord le TAEG ou taux effectif global qui correspond au coût réel d’un prêt, présenté sous forme de pourcentage. Il comprend entre autres les intérêts bancaires, les frais de dossier, l’assurance, les frais de garantie et tous les autres frais qui sont demandés à l’emprunteur pour obtenir le crédit.

Il y a ensuite la durée du prêt qui conditionne la baisse des mensualités. Plus la durée de remboursement est longue, moins élevées seront les mensualités.

Un autre paramètre à étudier lors d’un regroupement de crédits est la situation financière de l’emprunteur. Le capital emprunté est fonction de sa capacité de remboursement. D’une manière générale, les mensualités ne dépassent pas les 33% des revenus de l’emprunteur. Mais, certains établissements peuvent contourner cette règle et prélèvent plus que cela.

Il y a aussi les assurances. Si certaines assurances restent obligatoires, d’autres sont facultatives lors de la souscription d’un rachat de crédit.

Enfin, on distingue aussi la garantie hypothécaire qui est indispensable lorsqu’on est en face d’un rachat de crédit immobilier.

En fonction de ces paramètres, les conditions du rachat de crédit diffèrent d’un emprunteur à un autre, et d’un organisme de crédit à un autre.

Le rachat de crédit intègre à la fois le capital restant dû et les intérêts des anciens crédits. Certains établissements de crédit peuvent fixer des indemnités en cas de remboursement anticipé. Dans ce cas, la somme est aussi incluse dans le rachat de crédit.

Vous vous demandez sûrement pourquoi est-ce si intéressant et avantageux pour vous ? Qu’est-ce qui se cache derrière ? Eh bien, l’intérêt des établissements de prêt à proposer ce type de crédit réside dans la possibilité d’augmenter le coût total du crédit avec tous ses frais, d’un côté, et l’allongement de la durée de remboursement d’un autre côté.

A titre d’exemple, Mr Mario rembourse chaque mois quatre mensualités relatives à quatre crédits différents : trois crédits à la consommation (respectivement sur 2, 3 et 4 ans) et un crédit immobilier (sur 15 ans). Le total des mensualités dont il doit s’acquitter s’élève à 2 800€. Suite à un incident qui s’est produit, Mr Mario s’est retrouvé dans l’incapacité à payer ses dettes. Les mensualités sont devenues trop lourdes pour lui.

Il décide alors de contacter son banquier pour que celui-ci étudie la possibilité d’un rachat de crédit. Après négociations, il accepte de lui racheter ses crédits. Grâce à cette solution, Mr Mario n’aura plus qu’à rembourser un seul crédit au lieu de quatre comme auparavant. De plus, la mensualité est nettement inférieure. Celle-ci s’élève à 1 500€ au lieu de 2 800€. A contrario, la durée de remboursement est allongée à 20 ans.

Grâce au rachat de crédit, Mr Mario a de nouveau pu faire face à ses engagements et améliorer sa situation financière.

Avantages et inconvénients du regroupement de crédits

Avantages du regroupement de crédits

En demandant un rachat de crédit ou regroupement de crédit, un emprunteur cherche à bénéficier d’au moins un des avantages ci-après :

  • Se simplifier la vie: la consolidation des anciens crédits permet de payer une mensualité unique à une date fixe. Fini le stress lié à la gestion du compte. C’est plus facile de gérer le compte bancaire quand on n’a qu’un seul interlocuteur. De plus, c’est économique. En effet, des économies sur les agios bancaires peuvent être éventuellement mises à profit.
  • Baisser le taux d’endettement : la plupart des emprunteurs contractent un rachat de crédit pour pallier à un endettement excessif. Avec une mensualité plus allégée, l’emprunteur pourra dégager de la trésorerie pour améliorer son pouvoir d’achat ou financer ses projets. De plus, comme la mensualité repasse sous la barre des 33%, il peut contracter d’autres prêts s’il en a besoin.
  • Bénéficier d’un taux plus avantageux : parfois, le regroupement de crédits s’accompagne d’une baisse de taux. Si vous avez souscrit des crédits au taux élevé comme le crédit renouvelable, il est temps de négocier une baisse de taux ou de les remplacer par des prêts au taux plus avantageux comme le prêt personnel.
  • Prévenir le surendettement : pourquoi attendre le surendettement pour déclencher le processus de regroupement de crédits ? Ce dispositif peut être envisagé pour prévenir le surendettement en se donnant du temps pour redresser la situation. Il faut faire attention, car la hausse du coût total des crédits peut faire l’effet inverse.
  • Baisser le coût des assurances : chaque crédit contracté implique un contrat d’assurance ; Si vous avez donc pris plusieurs crédits, vous devriez prendre une assurance pour chacun d’entre eux. Ce qui signifie des coûts d’assurance plus élevés. En restructurant vos crédits, vous n’aurez plus qu’un seul crédit, donc un seul contrat d’assurance. Le coût de ce dernier est généralement inférieur à la somme de toutes vos anciennes assurances.
  • Diminuer le coût des crédits : un rachat de crédit peut aussi être demandé pour augmenter les mensualités à payer et réduire de ce fait la durée de remboursement. Ce cas existe même s’il est très rare. Comme le nombre de mois pour rembourser le prêt diminue, le coût du crédit diminue lui aussi.

Inconvénients du rachat de crédit

L’inconvénient majeur du regroupement de crédits est l’augmentation du coût total des crédits. En effet, plus la durée de remboursement est élevée, plus le coût est élevé. Cela est dû au fait que chaque mensualité comprend des intérêts et le capital à rembourser.

Le second inconvénient est lié aux frais. Même si les frais sont incorporés directement dans le rachat de crédit, ils sont tout de même là : les pénalités de remboursement anticipé, les frais de courtage, les frais de dossier et les frais de garantie.

Procédure de rachat de crédit

Regroupement de crédits - rachat

Une opération de rachat de crédit comprend plusieurs étapes :

La demande

La première étape consiste à faire une demande de prêt auprès de sa banque ou d’un courtier. Celle-ci peut être faite en ligne, par téléphone ou directement avec un conseiller. Le recours à un courtier est de plus en plus courant aujourd’hui. Ce professionnel joue le rôle d’intermédiaire entre les banquiers et l’emprunteur. Sa mission est de trouver la meilleure offre pour sa cliente.

Etude de la faisabilité de l’opération

Il faut noter que le rachat de crédit n’est pas avantageux pour tout le monde. Déterminer si cette opération est intéressante ou non est le but de cette étape. A partir des informations fournies précédemment, un conseiller va analyser la faisabilité de l’opération. L’un des critères les plus importants à prendre en compte en ce sens est le taux d’endettement de l’emprunteur. D’autres critères vont aussi être passés au crible dont le reste à vivre et le ratio hypothécaire. Si tout est ok, on passe alors à l’étape suivante.

Le montage du dossier

Pour que cette étape se déroule correctement, il faut réunir tous les documents nécessaires : les justificatifs d’identité (carte d’identité, contrat de mariage…), les justificatifs de domicile, les justificatifs de revenus (derniers bulletins de paie), les relevés des comptes bancaires, les tableaux d’amortissement des crédits en cours, les justificatifs de logement (quittances loyer…).

Comme vous pouvez le constater, le prêteur peut exiger un certain nombre de documents pour évaluer votre solvabilité. Cette étape s’avère donc très importante, car il y va de l’intérêt de l’organisme de crédit et de l’emprunteur.

L’acceptation de l’offre et le déblocage des fonds

Si l’opération est faisable et si les documents sont complets, l’établissement procède à l’acceptation de l’offre. Il va envoyer une offre de contrat de crédit qui reprend les différentes modalités du regroupement de crédits. Vous avez 14 jours pour l’accepter ou non. Après signature du contrat, le déblocage des fonds a lieu. L’établissement procède au remboursement de l’argent dû à chaque créancier.

Quand la situation financière devient critique à cause d’un endettement excessif, le regroupement de crédits peut être envisagé et est même recommandé. En effet, cette opération permet de réduire les mensualités en regroupant en un seul crédit l’ensemble des crédits que vous avez souscrits. Cet article vous a apporté des informations complètes sur ce sujet.